Sommaire

Conduire une moto est assez intimidant : maintenir son équilibre, jouer de l'embrayage, rétrograder... Tout cela peut sembler compliqué et décourageant. Si vous avez abandonné l’idée de pouvoir jouir des avantages du deux-roues en centre-ville, une alternative existe depuis 2013 : le permis moto automatique. On vous dit tout.

Permis moto automatique : présentation

Depuis 2013, tous les permis motos : A2 (400 et 600 cm³)  et A (toutes cylindrées) possèdent une catégorie automatique.

Cela signifie que vous pouvez passer le permis sans craindre de devoir manier une boite de vitesse. L’auto-école se doit de mettre à votre disposition un maxi-scooter ou une moto automatique et de vous en apprendre les rudiments de la conduite.

En cas de réussite à l’examen, une mention sera alors apposé sur votre permis de conduire : la restriction code 78. Vous serez alors en possession du permis moto automatique. 

Lire l'article Ooreka

 

Passer son permis moto automatique

Modalités

Le permis moto automatique donne accès aux véhicules qui ne disposent pas de boite de vitesse ou d’embrayage manuel sans aucune distinction de cylindrée.

Pour pouvoir se présenter à l’examen du permis A2,  quelques conditions sont requises :

  • Vous devez avoir plus de 18 ans.
  • Vous devez possédez votre code de la route et ce dernier doit être en cours de validité le jour de l’examen, c'est-à-dire ne pas être daté de plus de 5 ans.

La durée de la formation avant passage de l’examen est d’une vingtaine d’heures. Elle comprend un enseignement théorique, des heures de conduite en ville et hors agglomération ainsi que quelques heures de plateau afin de vous apprendre les manœuvres essentielles à votre sécurité dans un espace dégagé et sans aucune circulation.

La formation au permis moto automatique coûte entre 850 et 1 500 € et se dispense dans les auto-écoles agréées par l’État.

Examen

L’examen du permis moto automatique n’est pas très éloigné de celui du permis moto lambda. La seule différence est la manipulation de la boite de vitesse, mais les épreuves restent  les mêmes.

  • Sur l’épreuve du plateau, le conducteur du deux roues devra montrer son agilité à manœuvrer la monture : savoir négocier des virages, tenir sa voie et respecter sa zone de freinage et d’évitement. Passer son permis moto automatique rend la manœuvre un peu plus aisée puisqu’il n’y a plus aucun besoin de rétrograder, ni de travailler l’embrayage.
  • Une interrogation orale a lieu à la fin de la pratique. Cette épreuve vise à vérifier que le futur motard possède une certaine connaissance de sa monture. Comme dans le permis moto lambda, les questions se répartissent sur des thèmes de sécurité ou d’élément technique.
Lire l'article Ooreka
Permis 2 roues

Permis 2 roues : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents permis moto
  • Des conseils sur l'inscription et l'examen
Télécharger mon guide