Circulation permis moto

Écrit par les experts Ooreka

Épreuve en circulation : la dernière épreuve du permis moto

Lorsqu'il a réussi l'épreuve du code et l'épreuve du plateau, le candidat doit passer l'épreuve circulation permis moto.

Permis moto : l'épreuve de circulation

L'épreuve de circulation est la dernière épreuve du permis moto. Ainsi, un candidat ne peut passer cette épreuve que lorsqu'il a réussi l'épreuve du code et du plateau.

Cette épreuve, qui consiste à effectuer un parcours en circulation, permet à l'examinateur de vérifier que le candidat est capable de rouler en circulation en toute sécurité aussi bien pour lui que pour les autres.

Il s'agit ainsi d'une mise en pratique des connaissances du code et de la maîtrise de la moto.

Déroulement de l'épreuve de circulation

Circulation permis moto

Lors de cette épreuve, le candidat effectue un parcours en moto de minimum 30 min en circulation, que ce soit en ou hors agglomération.

L'inspecteur suit le candidat en voiture avec un moniteur et donne les différentes indications de directions à l'aide d'une liaison radio.

Le candidat doit être équipé correctement, avec un casque homologué et à sa taille, des gants, un blouson et un pantalon adaptés pour la moto.


Afin que l'inspecteur puisse bien comprendre ce que fait le candidat, il est important que celui-ci exagère bien tous ses contrôles et avertissements.

Il est également important de veiller à ne pas faire d'erreurs éliminatoires telles que :

  • non-respect des priorités ;
  • franchissement d'une ligne continue ;
  • circulation en sens interdit ;
  • non-respect des limitations de vitesse ;
  • non-respect d'un arrêt à un stop ou feu rouge...

Circulation permis moto : issue de l'épreuve

À la fin de l'épreuve, l'inspecteur remet un certificat d'examen au candidat. Ce certificat présente un bilan de la conduite du candidat, avec les situations dans lesquelles les erreurs sérieuses ou graves ont été retranscrites sous forme de code.

Si le candidat a réussi l'épreuve en circulation, ce certificat l'autorise à conduire pendant 2 mois, en attendant qu'il ait son permis définitif.

Il devra alors effectuer les formalités nécessaires pour obtenir son permis définitif.

Si le candidat échoue, il devra repasser cette épreuve en attendant au minimum 48 h. Par contre, s'il s'agit d'un second échec, il devra attendre au moins un mois avant de pouvoir repasser l'épreuve.

Il devra cependant veiller à ne pas échouer plus de 5 fois, sinon il devra repasser les épreuves du code et du plateau.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !