Passer permis moto

Écrit par les experts Ooreka

Se renseigner sur les différentes formalités pour passer son permis moto.

Passer son permis moto nécessite de s'inscrire aux examens et de remplir différentes formalités, que ce soit pour passer le code du permis moto, le permis moto plateau ou encore l'épreuve de circulation, mais aussi à l'issue des différentes épreuves.

Passer permis moto : inscription

Lorsque l'on souhaite passer son permis moto, il est possible de s'inscrire dans une moto-école, mais aussi de le passer en candidat libre et donc de s'inscrire directement auprès de la préfecture où l'on souhaite passer son permis moto.

Conditions

Pour s'inscrire à l'examen du permis moto, il convient d'avoir l'âge minimum requis pour le permis préparé :

À noter : en cas de certains handicaps, le candidat devra également subir un examen médical et remplir un formulaire de certificat médical.

Pour l'obtention du permis A, le décret n° 2017-1578 du 16 novembre 2017 dispense du respect de la condition de délai de 2 ans de possession de la catégorie A2 du permis de conduire, s'ils sont âgés de vingt-quatre ans révolus :

  • les militaires de la gendarmerie nationale, titulaires du brevet militaire de conduite motocycliste lorsqu'ils en sollicitent la conversion en permis de conduire ;
  • les fonctionnaires de la police nationale lorsque le permis de conduire leur est délivré après réussite à l'épreuve théorique et à l'épreuve pratique dans le cadre de leur formation professionnelle. 

Dossier d'inscription

Pour s'inscrire à l'examen du permis moto, il est nécessaire de constituer un dossier d'inscription avec :

  • le formulaire d'inscription Cerfa n° 14866 rempli ;
  • une pièce d'identité ;
  • 3 photos d'identité ;
  • pour les candidats ayant entre 17 et 25 ans : photocopie du certificat de participation à la journée de défense et de citoyenneté (ou de l'attestation provisoire en instance de convocation, ou de l'attestation individuelle d'exemption) ;
  • pour les candidats nés à compter du 1er janvier 1988 : une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR 2) ou une attestation de sécurité routière (ASR) ou le brevet de sécurité routière (BSR).

Bon à savoir : les candidats qui ne sont pas en mesure de présenter l'ASSR 2 ou l'ASR peuvent fournir une déclaration sur l'honneur selon le modèle fixé par l'arrêté du 30 janvier 2018.

Si un candidat dispose déjà d'un autre permis de conduire, il devra en fournir une photocopie, que ce permis le dispense de l'examen du code ou non.

Passer permis moto : formalités à l'issue de l'examen

L'examen du permis moto s'organise en 3 étapes :

Ainsi, il devra réussir chaque étape afin d'accéder à la suivante. Le candidat ne connaît pas le résultat directement à l'issu de l'examen. Il peut le connaître après 48 heures en utilisant le téléservice mis en place par la sécurité routière.

Certificat d'examen favorable

Si le résultat du permis est favorable, le candidat peut télécharger, ou demander à sa moto-école, un certificat d'examen du permis de conduire. Ce certificat valable 4 mois sert de permis provisoire (accompagné d'une pièce d'identité). Le candidat reçoit son permis de conduire à domicile pendant ce délai de 4 mois.

Bon à savoir : il est également possible de suivre la fabrication du permis de conduire en ligne.

Résultat d'examen défavorable

Si le résultat à l'examen est défavorable, le candidat devra alors repasser l'épreuve pratique du permis moto. Après obtention du code, le candidat peut se présenter 5 fois à l'épreuve pratique. En cas de 5 échecs, il devra alors repasser le code. Il faut également savoir qu'il faudra valider l'épreuve pratique dans les 3 ans suivant l'obtention du code.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !