Permis moto plateau : la poussette

Écrit par les experts Ooreka

L'épreuve permettant de vérifier la maîtrise de la moto sans aide moteur.

Le permis moto plateau débute par l'épreuve de la poussette, avant de passer à l'épreuve à vitesse lente puis à l'épreuve rapide.

souscription-assurance

Qu'est-ce que l'épreuve de la poussette ?

L'épreuve de la poussette permet à l'examinateur de vérifier que le candidat maîtrise sa moto sans l'aide du moteur :

  • Cette épreuve n'est pas chronométrée.
  • L'examinateur vérifie que le candidat est capable de déplacer sa moto, et qu'il en maîtrise le poids.
  • Lors de cette épreuve, le candidat doit réaliser un parcours choisi au hasard parmi 3 possibles. Pour chaque parcours le candidat est interrogé sur des vérifications à effectuer.
  • Chaque candidat a la possibilité d'avoir 2 essais. De plus, la chute de la moto n'est pas éliminatoire et la note C n'est pas attribuée.

Les parcours de l'épreuve poussette

Pour l'épreuve poussette, le candidat doit réaliser un parcours choisi au hasard parmi 3 :

  • 2 parcours testent la maîtrise de la moto sans moteur en marche avant ;
  • 1 parcours en marche avant et arrière.

Parcours 1

Le parcours 1 est un parcours qui n'est pas limité en largeur et qui s'effectue avec 4 séries de plots.

Le candidat doit effectuer le parcours en marche avant.

Le candidat est interrogé sur les vérifications à effectuer pour la chaîne cinématique et la notice d'utilisation :

  • moteur ;
  • commandes d'embrayage et d'accélération ;
  • absences de fuites sous le moteur ;
  • niveau d'huile moteur ;
  • transmission ;
  • notice d'utilisation.

Parcours 2

Tout comme pour le 1er parcours, le candidat doit effectuer le parcours en marche avant avec sa moto.

Le candidat est interrogé sur les vérifications à effectuer sur la partie cycle et gants :

  • direction ;
  • suspension ;
  • commandes de freins ;
  • pneumatique avant ;
  • pneumatique arrière ;
  • gants.

Parcours 3

Le 3e parcours est le seul pour lequel le candidat doit effectuer une marche arrière.

Ainsi, il effectue un aller avec sa moto en marche avant, puis un retour en marche arrière.

Le candidat est interrogé sur les vérifications de l'éclairage et des accessoires de sécurité de la moto et du pilote :

  • éclairage avant ;
  • indication des changements de direction ;
  • autres dispositifs ;
  • feu de stop ;
  • avertisseur sonore et rétroviseurs ;
  • casque homologué.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !